Subvention de la famille Wooster

Subvention de la famille Wooster et de l’ACÉM en éducation médicale

Membres du corps professoral clinique dans une faculté des sciences de la santé (ou l’équivalent) au Canada dont la nomination remonte à moins de sept ans.

Remarque : Le délai a pris fin pour ce qui est du processus de soumission visant cette subvention.

Nous tenons à remercier toutes les personnes qui nous ont fait parvenir une lettre de préavis dans le cadre de ce processus. Les heureux candidats ou candidates qui auront été retenus pour l’étape de la proposition complète en seront avisés par courriel le vendredi 4 octobre 2019.

Montant éligible par subvention : 5 000 $

Objet

Les possibilités de subvention de recherche évaluée par les pairs en pédagogie des sciences de la santé sont limitées. Les apprenants et membres du corps professoral à tous les niveaux qui ont de nouveaux projets ont du mal à obtenir du soutien financier. Les subventions en pédagogie des sciences de la santé de la Fondation de l’ACÉM visent à soutenir des projets de recherche inédits et novateurs en pédagogie des sciences de la santé qui ne font pas partie de plus vastes programmes de recherche en éducation, à la fois formels et financés. Il y aura quatre subventions différentes destinées au soutien de groupes différents.

Admissibilité

Critères généraux :

  • Les candidats et cocandidats doivent être membres de l’ACÉM.  (L’ACÉM est une organisation d’éducateurs médicaux qui se consacre à la promotion, à l’avancement et à la reconnaissance de l’excellence en éducation médicale. Pour en connaitre davantage au sujet de l’ACÉM cliquer ici. Pour devenir membre de l’ACÉM cliquer ici.
  • Les membres du Comité des subventions de l’ACÉM ne sont pas admissibles en tant que chercheurs (ou co-chercheurs) sur des projets dans la catégorie de subventions qu’ils ou elles évaluent.
  • Un membre du Comité exécutif de l’ACÉM ou du conseil d’administration de la Fondation de l’ACÉM ne peut pas jouer le rôle de chercheur ou chercheuse principal; cependant, il ou elle peut être inscrit en tant que cochercheur (ou coauteur). S’il est inscrit en tant que cochercheur, le membre du Comité exécutif de l’ACÉM ou du conseil d’administration de la Fondation de l’ACÉM devra se récuser et s’abstenir de prendre part à des discussions portant sur d’éventuelles bourses.

Montant de la subvention

Le maximum des fonds disponibles par demande s’élève à 5 000 $, lequel montant peut s’étaler sur 12 mois de soutien. Un maximum de 20 000 $ de fonds a été fixé pour l’ensemble des quatre subventions. Un financement sera octroyé à un ou à plusieurs candidats à la discrétion du Comité des subventions de l’ACÉM. Le Comité se réserve le droit de ne financer aucun projet au cours d’une année donnée.

Processus de demande

Étape 1 : Lettre de préavis (ou lettre d’intention)

La lettre de préavis doit décrire le contexte / l’énoncé d’un problème, les objectifs, les méthodes, les répercussions éventuelles du projet de recherche proposé en pédagogie des sciences de la santé et les activités prévues de transfert de connaissances. La lettre d’intention doit contenir au maximum 1 000 mots.

Les lettres d’intention seront évaluées par le Comité des subventions de l’ACÉM à l’aide des critères suivants :

  • impact et innovation de la problématique; question de recherche et objectifs; méthodes et analyses, résultats anticipés, et transfert de connaissances.

Au moins trois évaluateurs liront, examineront et noteront chaque lettre de préavis. À partir de ces pointages, les lettres seront classées par ordre d’importance et les auteurs des meilleures soumissions seront invités à soumettre une proposition complète. Seules les personnes invitées à soumettre une proposition complète seront prises en considération à partir de ce stade.

Détails entourant la lettre de préavis :

  1. Remplir le modèle « Lettre de préavis » par le biais du site Web et le soumettre par voie électronique au plus tard à 17 h, HNE le 6 septembre 2019.
Remarque : Le délai a pris fin pour ce qui est du processus de soumission visant cette subvention.
Nous tenons à remercier toutes les personnes qui nous ont fait parvenir une lettre de préavis dans le cadre de ce processus. Les heureux candidats ou candidates qui auront été retenus pour l’étape de la proposition complète en seront avisés par courriel le vendredi 4 octobre 2019.

Étape 2 : Proposition complète – Le formulaire sera disponible ultérieurement. Les informations pertinentes pour le compléter seront transmises aux candidats retenus à l’étape de la lettre d’intention.

Les candidats et candidates invités à soumettre une proposition complète seront tenus de soumettre également :

  1. Un CV abrégé par member de l’équipe (maximum de 3 pages par CV, qui met l’accent sur les expériences et la formation pertinentes) pour le chercheur / la chercheuse principal et les cochercheurs. SVP téléverser un seul document PDF pour l’équipe.
  2. Un sommaire de projet (maximum de 2 000 mots) y compris :
  • Énoncé du problème et l’impact potentielle sur la PSS
  • Questions de recherche et objectifs
  • Méthodes (plan, population et recrutement, collecte de données et analyse, considérations éthique)
  • Résultats ou impact prévus
  • Plan de transfert de connaissance
  1. Justification du budget
    Il est à noter que les dépenses suivantes ne sont pas admissibles : aide salariale pour les chercheurs principaux ou autres membres du corps professoral; coûts indirects de l’université / établissement d’enseignement; ordinateurs et autres équipements; à moins qu’ils ne fassent partie intégrante de l’étude (p. ex. un magnétophone); coûts de publication dans une revue en libre accès; frais de voyage pour prendre part aux conférences; inscription à la conférence.

 

  1. Un échéancier proposé
  2. Une lettre d’appui d’un chef de Service, directeur de département ou vice-doyen à l’éducation
  3. Une photo professionnelle en haute résolution (portrait) et une biographie de 3 ou 4 lignes.

Détails entourant la proposition complète :

  1. Les propositions complètes doivent être soumises en ligne via le site Web de l’ACÉM. Dans le formulaire en ligne seront demandés la première initiale et le nom de famille du chercheur/de la chercheuse principal, une version abrégée du titre à utiliser en tant que nom et année (de soumission) du document. Lorsque vous téléverserez le document PDF, veuillez utiliser cette convention d’appellation (p. ex. GTremblay.Simulation.2019.pdf)
  2. Les heureux candidats ou  candidates retenus doivent soumettre leur trousse de candidature via le site Web de l’ACÉM au plus tard le 10 novembre 2019 à 17 h, HNE.

 

Processus de sélection (proposition complète) :

Le processus de sélection des dossiers de proposition complète sera administré par l’ACÉM.

  • Le président / la présidente du Comité des subventions de l’ACÉM mettra sur pied pour chaque subvention un comité de sélection.  Divers membres de comités aux antécédents variés (notamment en ce qui a trait aux disciplines, à l’expertise en matière de méthodologie et de contenu, etc.) seront recrutés par le Comité exécutif ou le conseil d’administration de l’ACÉM, le conseil d’administration de la Fondation de l’ACÉM et parmi les membres de l’ACÉM de partout au Canada.
  • Les critères de sélection utilisés pour évaluer les propositions complètes incluent :
    • Énoncé du problème et l’impact potentielle sur la PSS
    • Questions de recherche et objectifs
    • Méthodes (plan, population et recrutement, collecte de données et analyse, considérations éthique)
    • Résultats anticipés
    • Plan de transfert de connaissance
    • Composition de l’équipe
    • Justification du budget
    • Faisabilité

Subvention de la famille Wooster et de l’ACÉM en éducation médicale – Proposition complète

Click or drag a file to this area to upload.
Click or drag a file to this area to upload.
Click or drag a file to this area to upload.
Click or drag a file to this area to upload.
Click or drag a file to this area to upload.

Lauréats de la subvention en éducation médicale de la famille Wooster et de la Fondation de l’ACÉM pour 2019!

La Fondation de l’ACÉM est heureuse d’annoncer les lauréats d’une subvention en éducation médicale de la famille Wooster et de la Fondation de l’ACÉM pour l’année 2019!

La subvention, annoncée à la CCEM de 2015, a été créée à la suite du versement d’un don par la famille Wooster. La Fondation de l’ACÉM a eu pour mission de recueillir des fonds équivalents. La famille Wooster était d’avis qu’il existait un besoin de financement supplémentaire, vu le petit nombre de subventions accordées par des pairs dans le domaine de l’éducation médicale. Les jeunes enseignants et ceux et celles qui ont de nouveaux projets non financés ont du mal à obtenir un soutien en ces temps difficiles.

Cette subvention a pour but de soutenir les projets nouveaux ou novateurs dans le domaine de l’éducation médicale qui ne font pas partie d’un plus vaste programme de recherche en éducation, à la fois formel et financé.

Les personnes suivantes et leur projet ont été sélectionnés pour l’année 2019 à titre de lauréats de la subvention en éducation médicale de la famille Wooster et de la Fondation de l’ACÉM :

Dre Maria Hubinette

Titre du projet : Causes et conséquences de la détresse morale et de l’épuisement professionnel chez les étudiants en médecine—Élaboration d’un programme pour l’amélioration

La Dre Maria Hubinette est médecin de famille en milieu communautaire et elle s’intéresse tout particulièrement à la santé des jeunes et des femmes. Elle a fait sa maîtrise en éducation médicale et elle est professeure clinicienne au Département de médecine familiale à l’Université de la Colombie-Britannique. La Dre Hubinette exécute des rôles de leadership en éducation dans les programmes d’études prédoctorales (directrice des programme prédoctoraux en médecine familiale; Chef, Portfolio, Programme d’études médicales prédoctorales et Chef d’équipe, Promotion de la santé et déterminants sociaux de la santé, Programme d’études médicales prédoctorales) et les programmes d’études postdoctorales (Chef, Curriculum, Programme d’études postdoctorales en médecine familiale).

Les activités professionnelles et de recherche de la Dre Hubinette sont axées sur la promotion de la santé, la responsabilité sociale de la profession médicale et la formation de l’identité professionnelle des apprenants. Ses activités de recherche portent essentiellement sur l’exploration de la manière dont la promotion de la santé est comprise par les précepteurs, les stagiaires et les organismes communautaires, la façon dont ces concepts se traduisent en ce qui concerne les activités de promotion de la santé, les perspectives du patient quant à l’éducation médicale en promotion de la santé, la responsabilité sociale et la défense des intérêts pour et avec les étudiants et les résidents. Ses activités de leadership en éducation tournent autour de la création d’une perspective plus vaste en matière de santé et une prise de conscience, par les apprenants, des déterminants sociaux de la santé. Ses activités consistent aussi à stimuler un apprentissage qui favorise l’interrogation, la réflexion et l’intégration. Le fait d’inciter les apprenants à s’engager dans un dialogue bilatéral entourant l’apprentissage apporte une touche d’innovation à ce processus. Par ailleurs, la Dre Hubinette aime participer au mentorat et à la supervision de projets d’érudition en éducation à l’intention des étudiants en médecine au niveau prédoctoral et des résidents en médecine familiale.

En dehors de ses activités professionnelles, Maria adore naviguer dans les eaux côtières de la Colombie-Britannique à bord de son voilier, Dengue (bien oui, comme la fièvre) et consacrer du temps à sa famille et à ses amis.

Dre Miriam Lacasse

Titre du projet : Développement et validation d’une fiche de rétroaction francophone pour l’observation directe des résidents dans les programmes de médecine familiale au Canada – phase 1 : étude de besoins et validation de contenu

Miriam Lacasse est médecin de famille et professeure agrégée au Département de médecine familiale et de médecine d’urgence de l’Université Laval. Elle a obtenu son doctorat en médecine et sa maîtrise en médecine expérimentale à l’Université Laval en 2005, où elle a aussi complété sa résidence en médecine familiale (2007), à la suite de laquelle elle a complété le programme Academic Fellowship du Département de médecine familiale et communautaire de l’Université de Toronto en 2009.
Parallèlement à son travail clinique comme médecin de famille au Groupe de médecine familiale universitaire Laurier du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale, elle est grandement engagée dans l’enseignement clinique auprès des résidents en médecine familiale.
Elle est, depuis janvier 2017, co-titulaire de la Chaire de leadership en enseignement en pédagogie des sciences de la santé AMQ-AMC-MD, qui a pour mandat d’accompagner les programmes de formation en sciences de la santé dans l’adoption d’une démarche de mission professorale de l’approche de l’enseignement et de l’apprentissage et de contribuer à l’enseignement en pédagogie des sciences de la santé par l’adoption de pratiques pédagogiques novatrices avec la collaboration du corps enseignant en sciences de la santé. Depuis 2009, elle est aussi directrice de l’évaluation pour le programme de résidence en médecine familiale. Ses recherches portent principalement sur l’évaluation des compétences et sur les apprenants en difficulté en pédagogie des sciences de la santé.
L’observation directe constitue un volet important de l’évaluation fondée sur les compétences. Il existe actuellement plusieurs outils d’évaluation pour l’observation directe, la plupart étant publiés en anglais. Cependant, la validité et les résultats varient grandement. La plupart des outils sont pauvrement adaptés aux programmes de médecine familiale canadiens. En outre, puisqu’aucun outil validé n’est disponible en français pour consigner la rétroaction pendant l’observation directe, chaque programme ou établissement fait appel à des outils de conception locale.
La Dre Lacasse et son équipe vont par conséquent créer et valider un outil de rétroaction en français pour la formation des résidents en médecine familiale. Le projet financé consiste en une évaluation des besoins quant au contenu et au format pour les outils de consignation de la rétroaction au cours de l’observation directe, qui englobera une revue de la littérature ainsi que des groupes de discussion avec les participants provenant de tous les programmes de médecine familiale du Canada dans des établissements francophones (Université Laval, Université McGill, Université de Montréal, Université d’Ottawa et Université de Sherbrooke).

Dr Kaif Pardhan

Titre du projet : Perceptions de l’évaluation et de la rétroaction : faucons et colombes et incidence sur l’apprentissage

Le Dr Pardhan est médecin urgentologue membre du personnel au Centre des sciences de la santé Sunnybrook et à l’Hôpital pour enfants de l’Université McMaster. Il est aussi titulaire de nominations professorales en tant que chargé d’enseignement au sein de la Division de médecine d’urgence du Département de médecine de l’Université de Toronto (U of T) et comme professeur clinicien adjoint à l’Université McMaster au sein de la Division de médecine d’urgence pédiatrique du Département de pédiatrie. Il occupe actuellement le poste de directeur de programme adjoint pour le Programme de résidence en médecine d’urgence de l’U of T et de directeur des opérations cliniques au Département des services d’urgence à Sunnybrook. Les activités universitaires et scientifiques du Dr Pardhan sont axées sur l’éducation médicale et la politique en matière d’éducation. Il s’intéresse en particulier à l’évaluation des stagiaires et des superviseurs, au leadership des médecins et à la transition vers l’exercice. Ses projets de recherche en cours portent notamment sur l’examen de la supervision et de l’évaluation de la transition vers l’exercice, sur les outils visant à accroître le nombre d’évaluations reçues par les membres du corps professoral clinique et sur la façon dont la rétroaction rigoureuse par opposition à la rétroaction plus indulgente influe sur l’apprentissage.

Dr Brent Thoma

Titre du projet : Déterminer les éléments essentiels des tableaux de bord pour soutenir la prise de décisions par le comité de compétence à l’aide des données de l’évaluation fondée sur les compétences

Le Dr Brent Thoma est professeur adjoint à l’Université de la Saskatchewan où il travaille comme médecin urgentiste, chef d’équipe de la traumatologie et chercheur en éducation médicale. Au cours des deux dernières années, il a facilité la mise en œuvre de La compétence par conception (CPC) en médecine d’urgence à l’Université de la Saskatchewan en tant que responsable national de l’approche par compétences en formation médicale, directeur de programme et membre du comité de spécialité. Il est vice-président du Comité de l’agrément des domaines de compétence ciblée « Éducateur clinicien » du Collège royal. Ses recherches sur l’apprentissage amélioré par la technologie ont récemment porté sur le recours à l’analytique de l’apprentissage dans le cadre de l’évaluation fondée sur les compétences. Son projet, intitulé « Déterminer les éléments essentiels des tableaux de bord pour soutenir la prise de décisions par le comité de compétence à l’aide des données de l’évaluation fondée sur les compétences » vise à créer des méthodes de présentation et de visualisation des données à l’égard des données CPC sur lesquelles s’appuieront les décisions des comités de compétence.

Félicitations aux Drs Maria Hubinette, Miriam Lacasse, Kaif Pardhan et Brent Thoma et pour ce remarquable accomplissement!

Revenez consulter de temps à autre le site Web de l’ACÉM pour obtenir de plus amples renseignements dans les mois à venir!